Le crédit pour voiture

Le crédit auto fait partie des crédits à la consommation les plus demandés par les contribuables. Il n’y a pas d’indicateurs pour vous garantir que votre dossier sera accepté ou non. Que ce soit pour le besoin professionnel ou personnel, l’octroi d’un tel crédit exige de vous que vous ayez toutes les chances de vos côtés.
Cela implique de constituer un dossier solide qui met en avant votre capacité d’endettement et de solvabilité. Voici justement les démarches permettant d’atteindre cet objectif.

 

Le taux d’endettement, le premier levier

Le taux d’endettement est le rapport entre vos charges mensuelles et le revenu disponible. Connaitre votre taux d’endettement vous permet de savoir à l’avance combien vous pouvez emprunter.
En effet, si la banque vous demande les justificatifs de vos revenus, c’est effectivement pour connaitre votre taux d’endettement. Le salaire à lui seul ne peut être considéré comme revenu. Si vous percevez des dividendes dans une société, si vous avez des revenus locatifs ou si vous bénéficiez d’allocations, tout cela constitue vos revenus.
L’analyse en amont de votre situation personnelle permettra de savoir à quelle hauteur vos charges personnelles grèvent votre revenu. Le résultat correspond à la part de vos revenus disponibles.
C’est seulement ainsi que la banque détermine combien vous êtes capable de payer par mois. De cette déduction dépend également le montant maximum du prêt que vous pouvez demander et même la durée correspondant à votre situation.
La barre légale en termes de capacité d’endettement est de 33% du revenu net. Pour permettre à la banque d’évaluer votre taux d’endettement et déterminer votre capacité de remboursement, vous devriez fournir des documents justificatifs.

Justifiez votre capacité de remboursement

Pour justifier votre capacité de remboursement, il vous sera demandé de justifier la régularité de vos revenus. Vous devriez donc fournir des copies de vos fiches de paie des derniers mois, mais aussi les documents justificatifs de tout autre revenu additionnel.
Le contrat de travail a aussi beaucoup de poids dans un dossier de prêt-auto. Il sera plus aisé d’avoir un prêt-auto si vous êtes sous contrat à durée indéterminée. Il sera par contre plus compliqué d’avoir un crédit dans une banque classique si vous êtes intérimaire, entrepreneur, professionnel libéral.
Plusieurs organismes de crédit spécialisés dans le prêt-auto au profit de ce type de profil apporteront une meilleure réponse à votre demande. Faire un apport personnel vous permettra de justifier votre capacité d’épargne. C’est aussi un bon moyen de faire baisser le montant global du prêt.
Pour vous accorder le montant souhaité, votre banque a besoin de savoir si ce dernier est vraiment justifié. En d’autres termes, le montant demandé correspond-il vraiment à un besoin réel ? Pour ce faire, des devis de votre budget vous seront demandés afin d’évaluer la pertinence et la cohérence de votre demande.
Dans un prêt-auto, la viabilité du prêt est étroitement lié à l’effectivité de l’achat du véhicule. Le remboursement du prêt démarre dès la livraison de l’auto. En cas d’échec de la transaction, votre prêt sera simplement annulé.