Documentaire : Ne Me Payez Pas

« La vie est trop courte pour être malheureux. » Ne Me Payer Pas est un portrait de personnes qui suivent leur cœur et qui ont décidé de vivre un mode de vie alternatif. Des gens qui ont consciemment choisi de ne pas tenir compte des priorités conventionnelles au sujet de l’argent et de la propriété des biens. Des gens qui préfèrent partager des connaissances, de la nourriture, des compétences, des maisons et du temps et qui ont le sentiment de vivre une vie luxueuse sans argent. Chambres d’hôtes, art, toilettes à compostage, festival d’art, microbrasseries, catamarans, etc.

J’ai contacté Piotr de l’équipage et je lui ai posé quelques questions.

Comment êtes-vous venue l’idée?

L’idée a germé lorsque je voyageais à travers l’Asie et l’Australie. Comme je voyageais dans les limites de mon budget, je cherchais des moyens afin de minimiser mes dépenses. J’ai déjà été familier avec le couchsurfing et j’ai eu beaucoup de chance de trouver des sites web helpx et de travail à mi-temps. Par conséquent, je suis resté un mois dans une ferme près de Brisbane sans dépenser aucun dollar. Les gens étaient formidables et j’ai été vraiment impressionné par l’idée d’échanger quelques heures sur un travail qui n’est pas si dur ni stressant contre une belle chambre et une nourriture délicieuse.

Ayant à l’esprit que j’apprenais aussi de nouvelles compétences (construction), bain de langue, vivre la vraie vie typique et ne pas avoir à m’inquiéter de quoi que ce soit. Pendant que je voyageais, je pensais à un programme de voyage qui montrerait différentes façons de voyager sans argent ou avec juste un peu d’argent. Cela comprend l’auto-stop, la fouille dans les bennes à ordures , le couchsurfing, etc.

Après mon retour en Pologne, je parlais de mon expérience helpx et je n’ai trouvé aucun de mes amis qui le savait vraiment. Et certains d’entre eux aimeraient vraiment voyager. Mais ils n’avaient pas d’argent (c’est du moins ce qu’ils pensaient). Quoi qu’il en soit, après avoir parlé à mon ami Rysiek avec qui je voulais travailler sur le programme de voyage, nous avons décidé que l’expérience de bénévolat/échange valait la peine de faire un documentaire. Nous croyons que beaucoup de nos amis sont stressés par le sentiment qu’ils n’ont pas d’autre choix que de travailler dans une entreprise ou d’avoir un emploi, de payer une hypothèque et d’être consumé par le consumérisme.

À quel moment avez-vous eu besoin d’argent pour réaliser le documentaire?

Nous avons tous contribué comme nous le pouvions. Nous avons eu la voiture de la femme de Rysiek, Grzesiek a emprunté des appareils photo, j’achetais de l’essence et de la nourriture bon marché pour nous. Nous avons écrit aux personnes qui ont accepté que nous venions avec nos propres tentes et de la nourriture, mais la plupart d’entre elles nous ont offert de grandes chambres et nous ont nourris. Donc, tout l’argent que nous avons dépensé était le coût de l’essence et des autoroutes.

Quand nous sommes revenus, nous avons trouvé beaucoup de gens qui nous ont offert de l’aide pour la transcription, la musique, la réalisation du site web, la conception de l’affiche. Mais il y avait un problème pour trouver quelqu’un qui ferait le montage. C’est 2 ou 3 mois de travail et les gens adoreraient le faire, mais ils devaient payer un loyer et avoir de quoi manger. Ainsi, nous avons essayé de trouver des entreprises qui fourniraient des aliments sains à un éditeur potentiel, mais cela n’a pas fonctionné.

Après plusieurs mois, nous avons décidé de faire du crowdfunding. Cela ne s’est pas aussi bien passé que nous l’aurions souhaité, mais nous avons obtenu presque 1000EUR. De quoi commencer. Le coût habituel d’un éditeur pour un tel projet est d’environ 5000EUR. Nous étions donc toujours à court. Mais après de nombreuses réunions, nous avons trouvé quelqu’un qui était prêt à le faire pour le montant que nous avons. Seulement parce qu’il aime le projet.

Nous ayons aussi trouvé un studio qui fera le transfert et la synchronisation du matériel comme le souhaite l’éditeur. Normalement, cela coûterait 1000EUR. Il y a d’autres personnes qui ont offert qu’ils nous aideront avec le son et la correction de couleur. A ce moment, les matériaux sont synchronisés (son et audio) mais ça allait lentement car 2 d’entre nous, sont à l’étranger et la troisième personne termine sa thèse de master.

Pensez-vous qu’un monde sans argent est possible?

Je pense que tout est possible. Le monde sans argent aussi. Je ne sais pas si ce sera un monde meilleur, identique ou pire. Le mal est dans les gens, pas dans l’argent. Mais en oubliant cela, un monde sans argent ne va pas venir de si tôt. Après quelques milliers d’années avec de l’argent, cela ne se produira pas soudainement.

Je ne sais pas non plus quelle pourrait être l’alternative. Cette vision me manque à moi-même. J’imagine que les gens prennent soin les uns des autres, qu’ils suivent leurs rêves, qu’ils respectent et aiment tout le monde, quelles que soient leurs origines, leur couleur ou leur langue. J’aimerais voir un monde sans guerre, sans consumérisme et sans autodestruction. Mais je suis quasiment sûr que je ne verrai pas cela. Nous allons probablement détruire cette planète et nous-mêmes. Si vous me demandez si je pense que le monde sans argent soit possible – je pense que oui, juste après que la race humaine se détruise elle-même. 😉

Quand le documentaire sortira-t-il ?

Pour la date de sortie, j’adorerais vous le dire, mais je n’ai même pas une petite idée. Le projet avance très lentement. J’aimerais qu’il soit terminé cette année. Insha’Allah.