Le microcrédit municipal

Obtenir un crédit auprès d’un organisme de prêt classique est un vrai parcours du combattant au regard de tous les justificatifs exigés et des délais. Parmi les nombreux moyens d’obtenir un micro crédit, il y a le recours municipal. Si les conditions d’accès et de remboursement sont bien plus souples que celles d’une banque, elles comportent quand même plusieurs particularités.

 

Le principe du microcrédit municipal

Le micro crédit est un prêt d’un montant plus ou moins bas. Il est souvent évalué à quelques centaines d’euros et dans les meilleurs cas, à quelques milliers d’euros. À cause de la faiblesse du montant, les conditions d’octroi sont bien plus souples. De plus, le délai de remboursement est lui aussi plus court.
Le microcrédit municipal est un prêt qu’octroie le crédit municipal. Il s’agit là d’une institution communale qui est spécialisée dans les prêts sur gage. Faire un prêt sur gage implique le dépôt en garantie d’un objet de valeur.

Dans le cas d’un microcrédit municipal, le montant du prêt est fonction de la valeur de l’objet mis en gage. En fonction de l’objet donc, vous pourrez obtenir entre 50% et 80% de la valeur du bien. Tout dépend donc de l’objet mis en gage.

Les objets acceptés en gage

L’intérêt de solliciter un microcrédit municipal réside dans la longue liste d’objets acceptés en gage à savoir :

  • Les bijoux en or ou en argent signé
  • L’or;
  • L’argenterie
  • La maroquinerie
  • La verrerie signée
  • Le mobilier
  • Les vins de grands crus
  • Les vêtements vintages
  • Les fourrures
  • Les objets d’art
  • Les sculptures
  • Les tableaux
  • Les tapis
  • Les timbres
  • Les livres de collection
  • Les instruments de musique
  • Les vélos

Comme pour un prêt normal, plusieurs pièces justificatives doivent être fournies pour obtenir votre microcrédit municipal.

 

Les justificatifs à fournir

Les justificatifs pour obtenir un microcrédit municipal doivent être absolument des originaux. On vous réclamera des justificatifs d’identité en cours de validité. Si vous êtes un ressortissant français, il peut s’agir :

  • D’une carte d’identité française
  • Un passeport français
  • Un permis de conduire français
  • Une carte de combattant
  • Une carte d’handicapé

Si vous êtes étranger, ce sera plutôt :
– Une carte d’identité de l’un des pays de l’Union européenne
– Une carte de ressortissant de l’espace économique européenne
– Une attestation de séjour, même provisoire
– Le titre de séjour
– Le livret de circulation

Il est primordial d’apporter également des justificatifs du domicile tels que :
– Un certificat de résidence datant de moins de 3 mois
– Votre contrat de bail de moins de 3 mois
– Une quittance du loyer de moins de 3 mois
– Une facture d’électricité, d’eau et de gaz
– Une facture de téléphone de moins de 3 mois
– L’attestation de droits de la sécurité sociale de moins de 3 mois
– Une notification de la caisse d’allocation familiale de moins de 3 mois
– Un avis d’imposition de l’année en cours
– La taxe d’habitation de l’année en cours

Les modalités de prêt et de remboursement

Le prêt vous est octroyé normalement par chèque ou par virement bancaire si le montant excède 3 000€. Pour cette raison, vous devriez vous munir de votre relevé d’identité bancaire. Pour les montants allant jusqu’à 3 000€, vous pouvez percevoir en espèce.
Le bien mis en gage peut être retiré dès le remboursement du montant du prêt ainsi que des intérêts. Mais il est également possible d’autoriser la vente du bien pour couvrir le remboursement.