Ouvrir un compte bancaire pour non-résident

Ouvrir un compte bancaire pour non-résident
Dans certaines conditions particulières, il peut arriver que vous ayez besoin d’ouvrir un compte alors même que vous n’êtes pas un résident. Les raisons sont légion et peuvent être personnelles ou économiques. Dans tous les cas, s’il est possible d’ouvrir un compte bancaire en tant que non-résident, quelles sont les conditions qui entourent cette procédure.

Qu’est-ce qu’un compte bancaire pour non-résident ?

Le compte bancaire pour non-résident est une forme de compte bancaire que toute personne physique ou morale peut ouvrir sur le territoire d’un pays dans lequel il ne réside pas. .

En raison de la particularité de la procédure, les conditions qui entourent l’ouverture d’un tel compte sont différentes de ceux de l’ouverture d’un compte pour résident.

Les conditions d’ouverture d’un compte bancaire pour non-résident

Que ce soient les banques traditionnelles que les banques en ligne, toutes disposent aujourd’hui de formules qui s’adaptent à ce genre de situation. Comme c’est le cas pour l’ouverture d’un compte classique, il faudra fournir certaines pièces importantes comme :

  • Votre pièce d’identité (carte de séjour, passeport, etc.) pour apporter la preuve de votre identité et attester de votre capacité juridique. Si vous êtes un mineur émancipé, il faudra joindre l’autorisation du tuteur.
  • Des documents administratifs qui confirment votre domicile : facture d’électricité, de téléphone, etc.

D’autres documents spécifiques vous seront demandés selon l’organisme bancaire que vous avez contacté. Mais en règle générale, dans ces cas, la banque engagera une procédure dans les conditions légales et réglementaires du code monétaire et financier relatives à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement des activités terroristes. Dans ce cadre, il vous sera demandé de fournir un justificatif de revenu.

L’intérêt d’ouvrir un compte bancaire non résident

Les raisons qui motivent cette procédure particulière sont diverses et variées. Il peut s’agir de considération personnelle. Mais dans certains cas, les personnes ayant recours à l’ouverture d’un compte bancaire alors qu’elles sont non-résidentes dans le pays y sont pour la plupart contraintes.

Si vous êtes un homme d’affaires qui voyage souvent, avoir un compte dans l’un des pays que vous fréquentez régulièrement, surtout un compte courant, peut vous faciliter la vie. Les conditions d’ouverture d’un compte en France comportent de nombreux avantages tels que les prélèvements automatiques, les paiements par carte bancaire, etc. D’autre part, c’est un bon moyen d’assurer vos avoirs sans devoir vous déplacer avec de grosses sommes d’argent. Pour finir, les transactions du type acquisition de bien immobilier sont bien plus aisées à effectuer quand on dispose d’un compte bancaire de non-résident dans un pays étranger.

Par ailleurs, l’interdiction bancaire par exemple est une situation extrême qui peut obliger la victime à ouvrir un compte bancaire dans un autre pays, notamment si la sanction court sur plusieurs années. Face à cette situation à caractère générale, l’ouverture d’un compte de non-résident est l’option la plus envisageable. Certaines banques en ligne ou banques offshore sont habiletés à vous ouvrir un compte en tant que non-résident en dépit de votre statut. Il faudra alors vous renseigner sur les conditions particulières inhérentes à votre situation.