Le crédit pour travaux

Effectuer des travaux dans votre maison peut être une nécessité ou simplement un moyen d’améliorer le confort de votre maison. Quel que soit l’objectif que vous souhaitez atteindre, le cout des travaux constituent parfois un sérieux problème.

 

Heureusement, plusieurs organismes de prêt proposent des crédits pour vous aider à financer vos travaux. Le crédit pour travaux, puisque c’est ainsi qu’on le nomme, est octroyé sous plusieurs conditions qu’il convient de maitriser avant de vous lancer.

Les travaux financés par le crédit pour travaux

Le crédit pour travaux est un prêt que vous pouvez contracter pour réaliser des travaux de première nécessité ou des travaux de confort. Il s’agit d’un prêt à la consommation octroyé sous diverses conditions en fonction des banques et de l’ampleur des travaux à réaliser à savoir :

  • Réparation de toit
  • Désinfection anti-champignon
  • Rénovation énergétique
  • Aménagement de combles
  • Installation d’une piscine
  • Installation de pompe à chaleur
  • Installation de double ou triple vitrage
  • Installation d’une chaudière à bois
  • Traitement de façade
  • Nettoyage de toiture ou de gouttière
    Etc.

Le financement peut être partiel ou total. Dans tous les cas, tout dépendra du type de crédit pour travaux pour lequel vous optez.

Les différents crédits pour travaux

Dans la typologie des crédits pour travaux existant, il existe un large choix d’offres.
Un prêt personnel pour travaux vous permet de financer vos travaux sans fournir de justificatif à la banque. C’est une option intéressante si vous n’envisagez pas de faire recours à une entreprise de travaux et préférez réaliser vous-même vos travaux.
Toutefois, le prêt personnel pour travaux vous expose à des taux d’intérêt de l’ordre de 5% à 10% en moyenne en fonction de la banque touchée. Pour en bénéficier, il faut donc pouvoir justifier votre solvabilité et la constante de vos revenus. Si la durée de remboursement ne dépasse pas les 8ans, le montant du crédit, lui, est plafonné à 21 500€.
A contrario, le crédit affecté, comme l’indique son nom, doit être affecté spécialement à la réalisation des travaux pour lesquels il a été contracté. En raison de cette spécificité, l’organisme de prêt effectue des vérifications des différents devis fournis par les entreprises intervenant sur le chantier.
Il a beau être cher, ce type de crédit comporte des possibilités d’annulation du contrat de prêt sous certaines conditions. En outre, c’est le crédit qu’il vous faut lorsque vous avez de gros travaux à faire réaliser. D’abord, il n’y a pas de plafonds de montant. Ensuite, la durée de remboursement peut aller jusqu’à 15 ans.
L’éco-prêt à taux zéro est une autre solution pour obtenir des fonds pour la rénovation énergétique d’un bien ancien tant qu’il est construit avant 1990. Non seulement la liste des travaux financés est encadrée, mais en plus, le montant du prêt est plafonné à 30 000€ remboursable sur 10 ans. Toutefois, il faudra faire intervenir un professionnel agréé par l’Etat en tant que RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
Dans tous les cas, il est important de comparer les diverses conditions de prêts afin de faire le meilleur choix.