Devenir végétarien pour économiser de l’argent

Une des mesures les plus efficaces et les moins inconvénientes pour économiser au quotidien est de cesser d’acheter de la viande.

J’en ai fait l’expérience en tant qu’étudiant. Ayant dû faire remplacer la carte mère de mon ordinateur, il ne me restait plus assez d’argent pour finir le mois. C’est en épluchant le ticket de caisse du supermarché que je me suis rendu compte à quel point la viande était chère.

Sans une bonne raison de changer ses habitudes, on ne se rend jamais compte à quel point elles nous ruinent.

Ayant supprimé la viande de mon budget pour raison financières pendant quelques mois, le temps d’économiser assez pour payer ma réparation, je me suis rendu compte qu’il était en fait très facile d’adapter mes menus.

Combien peut-on économiser en cessant de manger de la viande ?

Bien sûr, ça dépend de quel type de viande vous mangez et quelle quantité. Mais, même en partant du principe que vous ne mangez que de la viande pas chère, les économies sont substantielles.

L’escalope de poulet est typiquement une des viandes les moins goûteuses et les moins chères aussi. En moyenne, c’est 7 € le kilo. 5 € au plus bas, pour une viande gorgée d’eau et sans goût. Le porc est à 8 € le kilo, 6 € pour les lardons les moins chers (et on sait quel goût ils ont), le poisson blanc (moins cher) à 15 et le bœuf à 20, où 10 pour la viande hachée

Le prix moyen d’un kilo de courgette tourne autour de 2 €. Pareil pour les tomates, poivrons et aubergines. Pour ce qui est des carottes, on tombe à 1 € 50 le kilo.

Si on se base sur des portions de 125g (un steak haché) deux fois par jour, et en partant du principe que vous devez varier un peu (pas du poulet de batterie à tous les repas), la viande et le poisson dans vos assiettes vous coûte au moins 15 € par semaine.

Si vous remplacez la viande par une quantité nutritionnellement équivalente de légumes, ça revient au maximum à 5 € par semaine.

Vous pourriez donc économiser au minimum 500 € par an. Une étude récente montre qu’en moyenne, c’est plus proche de 650 €.

Les avantages (non-économiques) d’un régime végétarien

En plus d’être moins cher, cesser de manger de la viande a quelques avantages supplémentaires. Lorsque j’étais passé au végétarianisme par manque d’argent, j’ai tout d’abord découvert que la cuisine aux légumes est très facile. Au départ, je choisissais un légume et le préparais comme j’aurais fait avec la viande : sauté à la poêle avec sel et poivre. Je n’étais pas un cuisinier très imaginatif.

Alors qu’il m’arrivait de trop cuire, ou pas assez, ma viande, c’est beaucoup plus aisé avec les légumes. On voit tout de suite quand ils sont à point.

Et c’est tout aussi délicieux une fois dans l’assiette.

Au bout d’une semaine, je me suis essayé à des recettes purement végétariennes, et c’est incroyable ce qu’on peut faire, facilement et pour pas cher, avec des légumes.

On peut aussi citer le risque sanitaire des viandes, le fait qu’elle se conservent moins bien, les graisses trop riches, le manque de vitamines, l’impact sur l’environnement de leur production et la question éthique des abattoirs. Mais même en se focalisant sur les effets directs du régime végétarien : le prix, la facilité et la satisfaction, ça vaut déjà le coup.

Les inconvénients du régime végétarien

Il y a deux inconvénients majeurs au régime végétarien.

D’une part, si on veut être strictement végétarien, on doit refuser la viande quand on est invité à un repas. C’est parfois embarrassant. Mais si vous êtes végétarien pour raison économique, nul besoin de cracher dans l’assiette de charcuterie. Vous pouvez vous contenter de ne pas acheter de viande. Cette position est d’ailleurs tenable aussi pour les végétariens éthiques. Ce n’est que quand vous payez pour la viande que vous êtes indirectement responsable du sort de l’animal.

D’autre part, et en parallèle au fait que les plats végétariens sont absolument délicieux, la viande, il faut l’avouer, c’est très bon aussi. Le gras de la viande en particulier est un goût complètement absent d’un régime végétarien. Peut-être que le goût de la viande vous manquera de temps en temps.

Eh bien, dans ce cas, faites vous plaisir ! Un régime 80 % végétarien est quand même deux fois moins cher que de manger de la viande à tous les repas. Et les bénéfices pour la santé sont aussi proportionels.

Même les végétariens du vendredi économisent un petit peu.