Le crédit pour chômeur

Pour obtenir un crédit, quel qu’il soit, vous devriez fournir des justificatifs tels que vos bulletins de salaire. Généralement, le prêt octroyé est tributaire de votre niveau de revenus et de votre capacité à épargner. Les revenus sont en quelque sorte une garantie sur laquelle la banque endosse votre capacité de remboursement.

 

S’il est parfois compliqué de se voir accorder un prêt lorsqu’on a des revenus, on imagine mal un chômeur sans revenus bénéficier d’un prêt. Si la perspective semble irréaliste, il est bien possible d’avoir un prêt quand on est chômeur. Voilà comment.

Crédit pour chômeur : les préalables

Le crédit pour chômeur est un prêt particulier qui implique l’absence de garantie de l’emprunteur. Pour cette raison, toutes les banques et les organismes de prêt ne fournissent pas ce genre de prestation. Pour avoir une chance d’obtenir un recours favorable à votre prêt, il est donc important de s’adresser à la bonne institution.
En la matière, les comparateurs en ligne sont le meilleur recours pour trouver rapidement un organisme de prêt adapté à votre situation. Mais comme pour un prêt normal, consulter des comparateurs en ligne est aussi un moyen d’obtenir un crédit au meilleur taux.
D’autre part, il est important de savoir à l’avance quel type de prêt vous souhaitez contracter. Prêt personnel ou professionnel, la clarification vous permettra d’affiner vos recherches et de mettre toutes les chances de votre côté.
En la matière, les organismes en faveur du prêt professionnel sont beaucoup plus réceptifs à un crédit pour chômeur. Ils considèrent beaucoup plus la volonté du demandeur de crédit à se remettre dans la vie active.
L’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE) fait partie des institutions proposant l’une des meilleures prises en charge de dossiers de prêts pour chômeur. Adressez-vous donc à cette institution pour faciliter l’accès au prêt. Le plus important est d’avoir une bonne garantie.

La prise en charge du dossier de prêt

Confier de l’argent à une personne qui n’a pas d’argent et dont la capacité de remboursement n’est pas avérée n’est pas si évident. Un dossier de crédit pour chômeur solide implique donc des garanties qui rassurent suffisamment la banque ou l’organisme de prêt.

Si vous recevez des subventions de l’Association pour l’Emploi Dans l’Industrie et le Commerce (ASSEDIC), c’est un argument de poids. La banque vous demandera une attestation de versement de l’ASSEDIC comme justificatif, en plus du relevé d’indemnisation. Mais ça ne suffira pas. Vous restez toujours une personne à risque pour elle et il est important de renverser la vapeur. Pour avoir un meilleur profil, il est important de présenter les bonnes garanties.

En la matière, être supporté par un garant qui prendra en charge le remboursement en cas d’incapacité de remboursement est l’un des recours les plus fréquents. Ça permet de régler les problèmes de solvabilité.
Un apport personnel renforcera aussi votre dossier de prêt correspondant à 20% du besoin en financement. Non seulement cela crédibilise votre dossier, mais en plus ça permet de réduire le montant global du prêt.
Bien qu’il n’existe aucune règle relative à la durée du prêt, il existe néanmoins une limite aux plafonds des montants octroyés.